Accueil » Menu Principal » Découvrir Vétheuil » Histoire de Vétheuil

Histoire de Vétheuil

Origine de Vétheuil

Carte de Vétheuil

Une grande partie des textes sur l'histoire de Vétheuil est extraite de la monographie établie par l'instituteur de Vétheuil Jacques Louis Burton en 1900.

L'origine de Vétheuil se perd dans la nuit des temps. Vétheuil que l'on écrivait Vétheuille ou Véteuil vient du mot latin Vetolum ou selon d'autres de villa, maison de campagne. Vétheuil, comme d'autres contrées avoisinant la Seine a subi bien des invasions et des pillages.

De la possession anglaise au royaume de France

Autrefois, le fief de Vétheuil dépendait de la seigneurie de La Roche-Guyon.
Par le traité de Saint-Clair-sur-Epte, en 911, les Normands avaient obtenu l’édification du duché de Normandie. L’Epte affluent de la Seine servait de frontière à ce duché et à l’Ile de France et partageait ainsi le Vexin en 2 parties distinctes...

Notariat et services publics

Poste de Vétheuil

Le tabellionnage du bourg de Vétheuil remonte à l’année 1574 et est donc l’un des plus anciens de la région.
Le service de la Poste, quant à lui, fut d’abord fait par Mantes, puis par Bonnières via La Roche Guyon.
Pour sa sécurité, la commune n’a pas toujours dépendu d’un centre de secours plus ou moins éloigné. En 1854, la commune créait un corps de 30 sapeurs-pompiers volontaires équipé d’une pompe et de ses accessoires.

Bibliographie

Vous avez aimé ou vous souhaitez découvrir Vétheuil et sa région, nous vous proposons une sélection d'ouvrages à lire ou relire. Si vous avez d'autres revues ou livres à nous conseiller, n'hésitez à nous les transmettre ou à nous envoyer les références des publications.

La vie municipale à Vétheuil de 1789 à nos jours

Ancienne Mairie de Vétheuil

Vétheuil ne porta guère le nom de commune qu'à partir de la Révolution lorsque l'assemblée nationale eût voté la loi du 14 décembre 1789 sur la constitution de municipalités : les officiers et membres étaient remplacés par voie d'élection, le conseil était composé de 9 membres pour les communes de plus de 500 habitants. Avec les décrets de février 1790, la France est divisée en 83 départements.